La hausse des tarifs réglementés du gaz ou la fin de la trêve hivernale restent les principales mesures pour le mois de juin.

Prix du gaz, trêve hivernale, impôts... Qu'est-ce qui change au 1er juin ?

Comme tous les mois, le 1er jour du mois est souvent synonyme de changements. Le mardi 1er juin ne fait pas exception entre la hausse des tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie, la fin de la déclaration de revenu en ligne pour de nombreux départements ou encore le début de la trêve hivernale, repoussée de deux mois en raison de la pandémie de Covid-19.

Hausse du prix du gaz de 4,4 %

Mauvaise nouvelle pour de nombreux Français : les prix du gaz d’Engie ont augmenté de 4,4 % par rapport au tarif réglementaire du 1er mai 2021. Dans le détail, « cette hausse est de 1,2 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,6 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 4,6 % pour les foyers qui se chauffent au gaz », précise la Commission de régulation de l’énergie dans un communiqué, qui l’explique par « la hausse des prix du gaz sur le marché mondial due notamment à une demande élevée en Asie et en Amérique du Sud ».

Modification des règles du chômage partiel

Autre mesure qui concerne directement les Français dans leur quotidien : les règles du dispositif de chômage partiel changent ce 1er juin. Jusqu’à présent, les salariés bénéficiaires du chômage partiel percevaient 84 % de leur salaire net, 100 % s’ils étaient payés au Smic. Désormais, l’Etat ne va plus prendre en charge que 72 % du salaire net des travailleurs. Cependant, tous les secteurs ne sont pas concernés par cette nouvelle mesure puisque dans ceux dits protégés comme l’hôtellerie, le tourisme ou l’événementiel, les salariés continueront à percevoir 84 % de leur salaire net jusqu’au 1er juillet.

Derniers jours pour faire sa déclaration de revenus

Pour les départements de 20 à 49 (Corse comprise) la déclaration de revenus en ligne se clôt ce mardi. Pour les départements entre 55 et 95, ainsi que l’Outre-mer, il reste encore jusqu’au 9 juin pour remplir sa déclaration en ligne.

Après une année 2020 exceptionnelle, marquée par l’épidémie, certaines mesures prises par le gouvernement durant la gestion de la crise sanitaire auront un impact sur cette déclaration 2021. Les frais professionnels engagés au titre du télétravail sont par exemple exonérés dans une limite de 550 euros annuels lorsque le contribuable opte pour un remboursement sur la base des frais réels. Par ailleurs, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, dite prime Macron, versée par les entreprises à certains salariés en 2020 est exonérée d’impôt sur le revenu.

Fin de la trêve hivernale

A partir de ce mardi 1er juin au matin, les expulsions locatives sont autorisées à reprendre, la trêve hivernale prenant fin. Elle avait été prolongée de deux mois en raison de la crise de la pandémie de Covid-19. En dépit des multiples demandes d’associations caritatives, la trêve hivernale ne se terminera pas le 20 juillet, comme cela avait été le cas en 2020. Du fait de la crise sanitaire et économique, plus de 30 000 ménages seraient ainsi concernés par ces expulsions, « soit près de 66 000 personnes », indique dans un communiqué la Fondation Abbé Pierre.

Si la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, a confirmé dans les colonnes du Parisien qu’il ne pouvait « y avoir d’année blanche en termes d’expulsions, ni de moratoire », elle a cependant transmis des instructions strictes aux préfets. Ces derniers sont d’ailleurs appelés à « une reprise maîtrisée » des expulsions, qu’Emmanuelle Wargon conditionne à une solution de relogement ou d’hébergement dans des centres ou des hôtels, et cela « en fonction des capacités » de chaque territoire.

De la publicité sur toutes les vidéos YouTube

Finalement, YouTube change ses conditions d’utilisation en ce 1er juin 2021 : il s’autorise à imposer de la publicité sur toutes les vidéos en ligne, sans avoir à verser de commission au créateur de contenu. « Vous accordez à YouTube le droit de monétiser votre contenu disponible sur le service (…). Le présent contrat ne vous donne droit à aucun paiement », explique la plateforme.

Source: https://www.ladepeche.fr/2021/05/31/impots-gaz-treve-hivernale-tout-ce-qui-change-ce-1er-juin-9577352.php

Que ce soit pour un devis assurance voiture, 2-roues, habitation, santé, le cabinet Boyer se tient à votre disposition pour toute demande de devis. Remplissez le formulaire ci-contre pour être contacté rapidement.

Formulaire de contact